En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of malaysia
Dirigeant
Premier ministre Muhyiddin Yassin
Population
32,9 millions
Nombre de Chrétiens
3 millions
Religion principale
Islam
Gouvernement
Monarchie constitutionnelle fédérale
Taux de persécution
violence
2,4
vie ecclésiale
10,0
vie civile
11,5
vie sociale
12,9
vie familiale
14,3
vie privée
12,1
Malaisie

L'extrémisme islamique représente la principale source de persécution dans le pays.

La Malaisie est un état multiethnique où les Malais, sunnites, qui représentent le groupe ethnique majoritaire, sont favorisés au détriment des ethnies minoritaires. Les libertés individuelles sont restreintes, notamment la liberté d’expression, la liberté d’association et la liberté de religion. Les partis islamistes, tel le Parti Islamiste Malaisien, qui siège déjà au gouvernement fédéral et qui a un discours hostile à l’égard des minorités ethniques et religieuses, essaient de tirer profit de l’instabilité politique actuelle. Le nouveau gouvernement, élu en 2018, a envoyé des signaux encourageants en nommant deux chrétiens à des postes clés. 

Situation des chrétiens

Plus de la moitié des chrétiens sont catholiques. On trouve aussi différentes dénominations protestantes, des églises indépendantes et des chrétiens d’arrière-plan musulman.

Les catholiques romains et les méthodistes sont surveillés par les autorités. Les églises protestantes indépendantes sont particulièrement ciblées car elles parlent ouvertement de leur foi. 

Être Malais, c’est être musulman, c’est pourquoi les nouveaux convertis sont les plus persécutés car changer de religion est considéré comme une trahison. Les chrétiens d’origine musulmane cachent souvent leur foi et se rencontrent en secret. S’ils sont découverts, ils risquent d’être rejetés par leur famille ou d’être forcés de divorcer. Parfois, ils sont envoyés dans un camp de rééducation, ou simplement disparaissent.

Taux de persécution par domaine

À l’exception de l’État de Sarawak, il est interdit à un malais musulman de quitter l’islam. La religion figure sur les documents d’identités et les enfants de chrétiens issus des populations indigènes de Malaisie se voient souvent arbitrairement attribuer la religion musulmane par les autorités. Ils sont aussi confrontés à des discriminations à l’école.

Géographie de la persécution

On note une forte activité missionnaire islamique auprès des chrétiens, notamment parmi les Bumiputera (autochtones), dans l’Est du pays. L’État de Sabah n’est déjà plus à majorité chrétienne depuis plusieurs années.

Histoire de l'Église dans le pays

Les marchands nestoriens et perses apportent le christianisme dans les îles Malacca au VIIe siècle. Le christianisme se renforce avec l’arrivée des missionnaires portugais en 1511, puis avec celle des Britanniques en 1815. Seuls les expatriés britanniques pouvaient fréquenter les églises et un accord tacite interdisait d’évangéliser les musulmans. Vers la fin des années 1970, le gouvernement a expulsé tous les missionnaires.

Autres groupes religieux persécutés

Hindouistes, bouddhistes, musulmans chiites.

Faits de persécutions

Malaisie: les chrétiens menacés par la charia
Jeudi 21 Octobre 2021

Septembre 2021- En Malaisie, un projet de loi prévoit un renforcement de la charia, qui serait étendue aux non musulmans.

Malaisie: c'est l'État qui a fait enlever le pasteur Koh
Jeudi 04 Avril 2019

Avril 2019 - La commission des Droits de de l'Homme de Malaisie rend ses conclusions sur la disparition du pasteur Koh: c'est l'État qui est responsable de l'enlèvement.

Pasteur Raymond Koh: enlevé depuis 2 ans en Malaisie
Mardi 12 Février 2019

Le 13 Février 2019 - La famille du pasteur Raymond Koh est toujours sans nouvelles de lui, 2 ans après son enlèvement à Petaling Jaya, dans l'État du Selangor, en Malaisie.