En plus d’être chrétiens, leurs parents sont sourds, et cela peut leur valoir l’ignorance de la société. Une souffrance pour ces jeunes de 16 à 25 ans. Mais grâce à vous, ils ont pu participer à une conférence organisée par nos partenaires. Ils ont reçu l’attention et le soutien dont ils ont besoin.

Redonner du courage à une génération laissée pour compte

En Asie Centrale, les chrétiens qui souffrent de surdité sont extrêmement isolés. Discriminés en raison de leur foi chrétienne, leur communauté peut les avoir rejetés. Et du fait de leur surdité, ils ne peuvent pas avoir de conversation par téléphone avec d'autres chrétiens. Les communications extérieures se font par textos. 

Cet isolement se répercute sur leurs enfants. Ils sont ignorés et ne reçoivent pas l’attention nécessaire de la société qui les entoure.

À travers cette conférence, nos partenaires ont pu épauler ces jeunes. Ils leur ont enseigné leur importance aux yeux de Dieu, indifféremment de leur position sociale ou de leur situation. Ce temps a aussi permis aux jeunes de se rencontrer et de nouer des liens d’amitié forts. Ils ont pu voir qu’ils ne sont pas seuls dans leur situation. Ils ont compris que leur valeur ne dépend pas des difficultés rencontrées dans leur vie.

À la fin de la conférence, la totalité des jeunes présents ont manifesté leur besoin de la présence de Dieu dans leur vie.

Des conférences que vous avez rendues possibles

En Asie Centrale, l'Église se construit parmi les plus marginaux. Nos partenaires travaillent beaucoup auprès des chrétiens persécutés en marge de la société, comme les sourds. Ils ont pour objectif d’organiser ces conférences 4 fois par an. Lors de cette dernière, 45 jeunes ont pu participer et trouver l’aide dont ils avaient besoin. Ce travail est rendu possible par votre soutien.