En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Bangladesh
Dirigeant
Président Abdul Hamid
Population
169,8 millions
Nombre de Chrétiens
903 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République parlementaire
Taux de persécution
violence
10,6
vie ecclésiale
10,1
vie civile
11,3
vie sociale
13,0
vie familiale
10,3
vie privée
11,5
Bangladesh

Les chrétiens des minorités ethniques sont attaqués et reçoivent des menaces de mort.

Depuis 2015, le gouvernement a pris des mesures à caractère autoritaire: principaux opposants arrêtés, faussement accusés, condamnés. Il limite la liberté d’expression et contrôle étroitement la société civile. Les forces de sécurité ont recours aux disparitions et arrestations arbitraires. Le gouvernement a du mal à lutter contre les islamistes radicaux qui se renforcent. Les chrétiens font donc face à une forte pression, aussi bien au niveau public que privé.

Situation des chrétiens

La moitié des chrétiens sont catholiques romains et l’autre moitié se compose d’un grand nombre de dénominations protestantes. On trouve aussi une petite communauté de nouveaux convertis issus d’autres religions.

Les musulmans, hindous ou membres de communautés indigènes convertis au christianisme sont les plus persécutés. Ils se réunissent secrètement en petits groupes. Les évangéliques sont persécutés car ils souhaitent exprimer librement leur foi. Même les chrétiens des églises historiques sont de plus en plus victimes d’attaques et de menaces de mort. Les chrétiens indigènes comme les Santal sont doublement vulnérables en tant que minorité ethnique et religieuse. Les chrétiens rohingyas qui viennent du Myanmar sont harcelés par leur communauté.

Taux de persécution par domaine

Trois raisons expliquent la montée du Bangladesh dans l’Index: des violences accrues contre les chrétiens rohingyas réfugiés allant jusqu’à des meurtres; l’attaque de 90 lieux de culte notamment dans les régions des minorités tribales; une augmentation générale de la discrimination et de l’intolérance à l’égard des convertis.

Géographie de la persécution

La région montagneuse de Chittagong, au Nord du pays, constitue un foyer de persécution contre les chrétiens, exercée tant par la majorité musulmane que par l’importante minorité bouddhiste. Depuis trois ans, les camps de réfugiés rohingyas sont devenus un lieu d’intenses pressions sur les quelques chrétiens de cette communauté.

Histoire de l'Église dans le pays

Au XVIe siècle, des marchands portugais accompagnés de missionnaires catholiques introduisent le christianisme dans le pays et construisent les premières églises. Les protestants arrivent en 1793 avec le missionnaire anglais William Carey qui a traduit la Bible en bengali, a imprimé des journaux et périodiques et mis sur pied le système scolaire actuel.

Autres groupes religieux persécutés

Hindous, chiites, ahmadis, bouddhistes.

Faits de persécutions

Deux évangélistes menacés de mort au Bangladesh
Lundi 27 Juillet 2020

Au Bangladesh, deux cousins qui prêchent l'évangile sont menacés de mort par les imams de leurs villages.

Bangladesh: un pasteur menacé parce qu'il parle de sa foi
Mercredi 01 Avril 2020

Le 14 mars 2020, alors que Sirajul, pasteur au Bangladesh rend compte à la police des harcèlements qu'il subit au quotidien en raison de sa foi, il est accosté par un groupe qui le menace. 

Bangladesh: un adolescent se suicide à cause des persécutions subies
Vendredi 28 Février 2020

Rejeté par ses parents, Chongya était dans une profonde détresse et s'est suicidé le 7 février 2020. Son frère est lui aussi exclu à cause de sa foi au Bangladesh.