Niger

Suite à la couverture du journal satirique français Charlie Hebdo, des émeutes anti-chrétiennes ont entraîné la destruction de plus de 72 églises début 2015.

NigerContexte

Jusqu'à récemment, le Niger avait toutes les caractéristiques des pays d’Afrique de l’ouest, à savoir un islam principalement modéré, un Etat constitutionnellement laïc, malgré une population majoritairement musulmane. La religion était considérée comme relevant de la sphère privée et n’intervenait pas en politique. Mais ces dernières années, les choses ont commencé à changer.
Des mouvements extrémistes islamiques tels le groupe Tariqa et Izala sont actifs dans certaines parties du pays (à Maradi et Niamey). Leur objectif est de faire peser une forte pression sur les minorités religieuses ainsi que sur les musulmans qu’ils considèrent déviants et non de s’adonner à la violence pure. A prendre en compte également, l’influence du groupe extrémiste islamique Boko Haram, qui sévit au Nigeria voisin.

Sources de persécution

Au Niger, la persécution est principalement le fait de l’extrémisme islamique. Le pays a également une très forte population musulmane (plus de 98%) qui a tendance à se radicaliser.
Les 16 et 17 janvier 2015, suite à la couverture de Charlie Hebdo montrant une caricature du prophète de l’islam Mahomet, une foule en colère a incendié plus de 72 églises ainsi que des dizaines de maisons et commerces appartenant à des chrétiens ainsi que 7 écoles chrétiennes. Le vendredi 16 janvier, en sortant des mosquées après la prière, une foule s’est précipitée sur les églises de la ville de Zinder. Le lendemain, samedi 17 janvier, les émeutes se sont poursuivies à Niamey, la capitale, semant la terreur parmi les chrétiens.

Déjà en 2012, la diffusion sur internet du film sur Mahomet « L’Innocence des musulmans » avait provoqué des réactions très violentes dans la région de Zinder où trois églises et un centre pour jeunes avaient été détruits. Des maisons et des commerces appartenant à des chrétiens avaient été vandalisés ou saccagés et le 14 septembre 2012, des chrétiens ont été blessés.

Informations sur la minorité chrétienne

  • Il y aurait entre 50 000 et 150 000 chrétiens.
  • On compte trois types de chrétiens au Niger : les chrétiens issus des Eglises historiques, les chrétiens d’origine musulmane et les évangéliques.
  • C’est au 7ème siècle que les Nigérians ont découvert l’Evangile par l’intermédiaire des berbères chrétiens qui vivaient dans le Nord de l’Afrique et s’étaient installés au Niger. La foi chrétienne a disparu peu à peu. Au 20ème siècle, il n’en restait plus rien.
  • Les missionnaires protestants sont arrivés en 1929 avec la Mission Baptiste. L’Eglise catholique est arrivée dans le pays en 1931.