En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Comoros flag icon 72
Dirigeant
Président Azali Assoumani
Population
870 000
Nombre de Chrétiens
4 200
Religion principale
Islam
Gouvernement
République fédérale
Taux de persécution
violence
1,9
vie ecclésiale
14,2
vie civile
11,3
vie sociale
11,4
vie familiale
11,1
vie privée
12,5
Comores

Dans un pays où la liberté religieuse n’est que théorique, les chrétiens doivent faire preuve de prudence dans leur témoignage. Les conversions au christianisme doivent rester secrètes.

Les chrétiens ne disposent que d’une liberté d’expression limitée et sont poursuivis en justice s’ils parlent de leur foi à des musulmans. Quant aux convertis d’arrière-plan islamique, ils doivent pratiquer leur nouvelle foi dans le secret.

Situation des chrétiens

La liberté de religion est inscrite dans la Constitution, mais elle est surtout réservée aux étrangers. Les Comoriens eux, sont fortement incités à rester dans le giron de l’islam sunnite. S’ils en sortent, ils sont confrontés au rejet et à la violence de leur entourage, leurs persécuteurs pouvant agir en toute impunité. Dans tout le pays, il existe un sentiment antichrétien, avec des menaces qui pèsent sur les croyants dans les régions où sévissent des groupes extrémistes islamiques.

Taux de persécution par domaine

Les Comores font partie des 33 pays ayant connu en 2020 une hausse de la persécution. L’augmentation de 5 points du score total des Comores s’explique par l’intensification de la pression de la part du gouvernement et des communautés. Elle est particulièrement forte dans la vie ecclésiale. Les autorités surveillent les églises pour s’assurer qu’aucun Comorien ne s’y rende et aucun nouveau lieu de culte chrétien n’a pu ouvrir depuis des décennies. La loi comorienne interdit même que les musulmans puissent être enseignés sur une autre religion que l’islam sunnite.

Géographie de la persécution 

Toutes les communautés chrétiennes des Comores sont persécutées. Mais le niveau de persécution des chrétiens d’arrière-plan musulman, quelle que soit leur origine géographique, est de loin le plus fort. 

Histoire de l’Église dans le pays 

Ce sont les Portugais qui auraient introduit le catholicisme sur l’île en 1517. Mais le christianisme évangélique n’est arrivé que bien plus tard. Ce n’est qu’après l'indépendance, en 1975, que l'Église Africa Inland Mission a débuté l’évangélisation des Comores, suivie par les adventistes du septième jour. Mais dès 1978, le gouvernement a commencé à s'aligner sur les pays musulmans et les missionnaires ont été expulsés. 

Autres groupes religieux persécutés

Musulmans chiites.

Les dernières actualités