Ethiopie

En Ethiopie, la persécution s’opère dans le silence, le gouvernement ne s’en vante pas et les victimes n’en parlent pas.

Contexte

ethiopieL’avenir des chrétiens éthiopiens dépend de plusieurs facteurs : la montée de l’islam radical, l’action de l’Eglise Orthodoxe, qui continue de persécuter les protestants non traditionnels et les réformistes, et le fait que le gouvernement limite de plus en plus la liberté d’expression et d’association.

Sources de persécution

Les communautés protestantes, les communautés dites " de renouveau " issues de l'Eglise orthodoxe d'Ethiopie (EOC) et les chrétiens d'origine musulmane sont les principales victimes de la persécution.

Les facteurs de la persécution sont multiples :

  • L'Eglise orthodoxe d'Ethiopie persécute violemment les chrétiens qui quittent ses rangs, pour rejoindre (principalement) les églises protestantes ou pour se joindre à des mouvements de renouveau au sein même de l'Eglise orthodoxe.
  • L'extrémisme islamique entraîne toujours plus de violence contre les chrétiens. Ces derniers sont pris pour cible dans toutes les régions où il y a une forte présence musulmane, qu'ils soient chrétiens d'origine musulmane, croyants d'origine orthodoxe, chrétiens issus des églises protestantes ou chrétiens orthodoxes. Certaines familles musulmanes n'hésitent pas à tuer leur enfant, même si celui-ci est adulte, s'il refuse de renoncer à sa " nouvelle foi ". Un mari divorcera de son épouse, des parents mettront leurs enfants à la rue, etc. Certaines familles prennent même part à des attaques violentes.
  • Le gouvernement limite de plus en plus la liberté d’expression et d’association. Les autorités ont cessé d'officialiser de nouvelles églises. Quant à celles qui devaient renouveler leur enregistrement, elles sont confrontées à un processus compliqué. Construire un nouveau lieu de culte est également problématique. Les églises se plaignent de ce que le gouvernement n'a pas répondu à leur demande de terrain. Certaines églises ont attendu plus de 15 ans pour obtenir un terrain. Cependant, de nombreuses églises qui avaient été réquisitionnées par le régime précédent ont été rendues.

Informations sur les chrétiens

  • La population compte 66 % de chrétiens pour 34 % de musulmans. Les 34 % de musulmans sont répartis sur 60 % du territoire, dans une région du monde où l'influence de l'islam se renforce de plus en plus.
  • Le protestantisme est le mouvement chrétien qui se développe le plus rapidement dans le pays, que ce soit dans les régions à forte présence musulmane ou dans celles dominées par l'Eglise orthodoxe.