En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of mexico
Dirigeant
Président Andrés Manuel López Obrador
Population
130,8 millions
Nombre de Chrétiens
125,3 millions
Religion principale
Christianisme
Gouvernement
République fédérale
Taux de persécution
violence
13,5
vie ecclésiale
9,7
vie civile
10,2
vie sociale
12,2
vie familiale
7,5
vie privée
8,3
Mexique

Les chrétiens mexicains font face à une extrême violence. Ils sont pris pour cible par le crime organisé auquel ils s’opposent.

La démocratie mexicaine est fragilisée par le manque de légitimité du gouvernement. Le manque de sécurité, les difficultés économiques, l’omniprésence du crime organisé et le manque d’accès aux aides sociales et à la justice représentent le quotidien des Mexicains. Les Droits de l’Homme sont mis à mal par l’extrême violence dont souffre le pays. En 2018, Manuel Lopez Obrador est arrivé à la tête du pays, cristallisant tous les espoirs.

Situation des chrétiens

Le Mexique est l’un des pays du monde qui compte le plus de catholiques. Cependant, ces dernières années, la société se durcit vis-à-vis des chrétiens qui pratiquent leur foi ouvertement. Ils sont harcelés, critiqués ou ridiculisés, particulièrement lors de débats sur la famille.

Dans leur quotidien, les chrétiens mexicains sont aussi victimes de violence : leurs responsables et leurs lieux de culte sont la cible d’attaques, de menaces et d’extorsion de la part du crime organisé. Cette violence, qui se limitait auparavant à certains États, s’étend aujourd’hui à l’ensemble du territoire. Les chrétiens amérindiens sont persécutés eux aussi et chassés de leur communauté car ils refusent de suivre les rites religieux traditionnels.

Le christianisme est arrivé au Mexique avec les Espagnols entre 1519 et 1521. Vers la moitié du XVIIIe siècle, les protestants sont arrivés à la faveur d’une plus grande liberté de culte.

Exemples de persécution

Octobre 2018 - Marcelino Torres Robles a été condamné à une peine de prison en refusant d’accomplir un travail qui va à l’encontre de ses nouvelles convictions religieuses dans l’État de Jalisco. Converti au christianisme, Marcelino Torres ne souhaite plus prendre part aux rites religieux de sa tribu. Lui et sa famille ont été expulsés de leur communauté et se sont retrouvés sans ressource.

12 juin 2018 - Un tueur à gages est entré dans la maison d’un pasteur de Ciudad Juarez. L’homme a appuyé sur la gâchette de son arme, mais le coup n’est pas parti. Il a alors assommé le pasteur et lui a volé son portefeuille avant de prendre la fuite. Ciudad Juarez est réputée l’une des villes les plus dangereuses du monde. Les responsables d’églises y sont particulièrement visés.

5 février 2018 - 2 prêtres, Germain Muniz et Ivan Anorve Jaimes, ont été abattus dans l’État de Guerrero. Leurs assaillants ont pris la fuite. « Les prêtres sont ciblés car ils combattent l’injustice, la violence et le trafic de stupéfiants », rapporte un informateur.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

L’administration du président Peña Nieto a participé à une des pires périodes de l’histoire en termes de persécution des chrétiens au Mexique. Les complications dans la vie communautaire et civile se sont multipliées. La violence s’est, elle, maintenue à un niveau dangereusement élevé.