En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of mexico
Dirigeant
Président Andrés Manuel Lopez Obrador
Population
133,9 millions
Nombre de Chrétiens
128,2 millions
Religion principale
Christianisme
Gouvernement
République fédérale
Taux de persécution
violence
12,6
vie ecclésiale
10,3
vie civile
10,7
vie sociale
12,4
vie familiale
8,1
vie privée
10,3
Mexique

Les chrétiens subissent une persécution croissante de la part d’organisations criminelles qui ont profité de la crise de la Covid-19 pour asseoir leur pouvoir.

Le pays est en majorité catholique, mais la persécution contre les chrétiens augmente. À l’origine de cette hausse, un responsable principal: le crime organisé. Les criminels ont profité de l’instabilité sociopolitique et de la crise de la Covid-19 pour renforcer leur domination sur l’ensemble du territoire.

Situation des chrétiens

La corruption est présente à tous les niveaux de la société et les chrétiens qui refusent de se soumettre aux gangs criminels sont violemment persécutés. Les meurtres de responsables chrétiens et l’enlèvement de leurs enfants sont fréquents. Mais d’autres formes de persécutions et d’autres persécuteurs atteignent les croyants. 

Dans les tribus amérindiennes, la conversion et la pratique du culte chrétien sont considérées comme une trahison et un affront à la culture et à l’identité indigènes. Ceux qui franchissent le pas subissent l’hostilité de leur communauté, n’auront plus accès à l’eau potable et risquent l’expulsion de leur village. Pendant la crise de la Covid-19 de nombreux cas de discrimination ont été signalés.

Taux de persécution par domaine

Les groupes criminels et les communautés indigènes ont de plus en plus de latitude pour contrôler certaines régions. La pression sur la vie sociale des chrétiens et les violences sont de plus en plus fortes: meurtres, attaques d’églises, kidnappings, harcèlement sexuel, agressions…

Géographie de la persécution

Les réseaux criminels ne sont plus cantonnés aux "narco-États": ils se sont étendus sur tout le territoire mexicain, à travers près d’une vingtaine de groupes. Ils persécutent les chrétiens partout où l'Église est perçue comme une menace à leurs intérêts.

Quant à la violation des droits des chrétiens au sein des communautés indigènes, elle se produit en particulier dans les zones Sud: au Chiapas, au Guerrero, à Hidalgo, à Jalisco et à Oaxaca.

Histoire de l'Église dans le pays

De la conquête espagnole (1519-1521) à 1872, l'Église catholique romaine était la seule confession chrétienne présente au Mexique. Elle est toujours majoritaire dans le pays, mais le Mexique a autorisé la liberté de culte au milieu du XVIIIe siècle. Depuis, les confessions protestantes traditionnelles se sont établies dans le pays, mais le gouvernement n'a reconnu les églises et les associations religieuses en tant que personnes morales qu'en 1992.