Pakistan

La société pakistanaise, très islamisée, vise systématiquement les chrétiens et les isole du reste de la population. Avec les lois anti-blasphème, les chrétiens vivent avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Pakistan

Contexte

Les chrétiens sont systématiquement pris pour cible dans le pays. On estime qu’au moins 700 chrétiennes sont kidnappées chaque année et forcées à se marier à des musulmans. Les chrétiens sont obligés d’exercer les métiers les plus ingrats de la société, beaucoup se voient refuser des soins à l’hôpital en raison de leur foi chrétienne. Les enfants sont marginalisés dès leur plus jeune âge et la plupart du temps, on leur interdit de consommer la même eau que les autres enfants. Si les chrétiens peuvent se réunir le dimanche, toute autre réunion est fortement déconseillée, ce qui détériore davantage la situation des chrétiens: meurtres, églises et maisons détruites, femmes et jeunes filles violées.

En cas de rumeur de blasphème, les foules s’en prennent systématiquement aux chrétiens. Souvent, les musulmans accusent de blasphème un chrétien pour régler une querelle à leur avantage.

Sources de persécution

Les chrétiens sont persécutés à la fois par les organisations extrémistes islamiques, par les foules qui déversent sur eux leur violence, et par les effets d’une islamisation de la société pakistanaise qui, en les discriminant, les isole du reste de la population.

Situation des chrétiens

Posséder une bible, s’exprimer sur les réseaux sociaux ou encore porter une croix suffit pour se faire agresser par son entourage ou par les autorités.

Les chrétiens d’arrière-plan musulman risquent le divorce et la perte de leurs droits de succession. Leurs enfants sont considérés comme des musulmans et doivent participer aux rites musulmans à l’école. Les mariages et les funérailles selon les traditions chrétiennes sont impossibles.

Les églises finissent par ressembler à des forteresses gardées. Les responsables reçoivent régulièrement des menaces de mort. Les passages à tabac et le vandalisme sont communs.

Exemples de persécution

21 novembre 2015 - Sept chrétiens ont été violemment frappés par des policiers pakistanais. Les victimes ont ensuite été placées illégalement en détention.

3 janvier 2016 - Une jeune chrétienne de 15 ans a été enlevée dans la région de Kasur, puis convertie de force à l’islam pour être ensuite mariée de force à son ravisseur musulman.

28 mars 2016 - Le dimanche de Pâques, un kamikaze s’est fait exploser dans un parc à Lahore où s’étaient réunies de nombreuses familles chrétiennes. Bilan: 72 morts, dont 29 enfants, et 340 blessés.