En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Nigeria
Dirigeant
Président Muhammadu Buhari
Population
216.7 millions
Nombre de Chrétiens
100.4 millions
Religion principale
Christianisme/islam
Gouvernement
République fédérale
Taux de persécution
violence
16,7
vie ecclésiale
14,4
vie civile
14,8
vie sociale
14,6
vie familiale
13,8
vie privée
13,8
Nigéria

Tandis que les chrétiens continuent d’être brutalement attaqués au Nord, la violence et l’insécurité gagnent le Sud du pays.

C'est le pays où le plus de chrétiens sont tués en raison de leur foi. Ils subissent les attaques de Boko Haram, d'un côté, et des éleveurs peuls radicalisés, de l'autre.

La persécution au Nigéria se manifeste principalement par l’extrême violence qui a désormais gagné l’ensemble du pays. Les chrétiens sont souvent spécifiquement visés en raison de leur foi par les groupes terroristes islamiques Boko Haram, État islamique en Afrique de l’Ouest, et par des militants extrémistes et des criminels fulanis (ou peuls) qui enlèvent et assassinent presque impunément.

Des milliers de chrétiens fuient la violence et se retrouvent dans des camps de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays. 

SITUATION DES CHRÉTIENS

Il existe de nombreuses églises et dénominations au Nigéria. 65 % des chrétiens du Nigéria sont protestants et 26 % sont catholiques.

Au Nord, les chrétiens vivent sous la loi de la charia dans 12 États ; ils sont discriminés et traités comme des citoyens de seconde zone. De plus, ceux qui ont quitté l’islam subissent le rejet de leur famille qui les pousse souvent à abjurer leur nouvelle foi. Parfois, ils sont même violemment attaqués.   

Lors des attaques perpétrées par les islamistes, les chrétiens sont souvent tués, leurs biens et leurs moyens de subsistance détruits. Les pères de famille assassinés laissent derrière eux femmes et enfants qui se retrouvent sans ressources ni protection. Les assaillants sont rarement arrêtés, encore moins traduits en justice. Les femmes et les filles sont enlevées, violées par les islamistes et forcées d’épouser des musulmans. 

Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont rejetés par leur famille et subissent de fortes pressions pour revenir à l’islam. 

Leur souffrance s’étend bien au-delà de la seule attaque qu’ils ont subie car les peuls occupent leur village et les empêchent d’y retourner. Ils n’ont plus de revenus, leurs enfants ne vont plus à l’école, ils n’ont aucun soutien de la part du gouvernement et ils sont exposés au danger dans les camps de déplacés. 

Historique depuis 30 ans


GÉOGRAPHIE DE LA PERSÉCUTION

Dans le Sud du pays, les chrétiens jouissent de la liberté de religion mais dans le Nord et la Ceinture Centrale, ils subissent de graves exactions de la part d’extrémistes islamiques. Le groupe Boko Haram, au Nord-Est, et les éleveurs nomades peuls, dans la Ceinture Centrale, leur font subir de terribles persécutions. Attaqués, ils sont tués, blessés, leurs biens sont détruits et ils se retrouvent privés de leur source de revenus. Dans les 12 États du Nord régis par la charia, ils sont discriminés et considérés comme des citoyens de seconde zone. 

HISTOIRE DE L'ÉGLISE DANS LE PAYS

Ce sont les colons portugais installés sur la côte atlantique aux XVe et XVIe siècles qui ont introduit le catholicisme au Nigéria. Au XIXe siècle, les esclaves libérés convertis ont évangélisé les habitants, et Samuel Adjai Crowther est devenu le premier pasteur anglican nigérian.

AUTRES GROUPES RELIGIEUX PERSÉCUTÉS

Musulmans chiites et témoins de Jéhovah.

Faits de persécutions

Nigéria: 3 chrétiens tués et plus de 30 enlevés
Jeudi 23 Juin 2022

19 juin - 2 églises ont été attaquées dans l'État de Kaduna faisant 3 morts et 2 blessés. 30 personnes auraient été enlevées.

Une étudiante chrétienne lapidée au Nigéria
Samedi 14 Mai 2022

Ce jeudi 12 mai, dans l'État de Sokoto (Nord-Ouest du Nigéria), Deborah Samuel, une étudiante chrétienne a été tuée par lapidation suite à un post jugé offensant.

Nigéria: bientôt 4 ans de captivité pour Leah Sharibu
Mercredi 16 Février 2022

Février 2022- Leah Sharibu est toujours aux mains de ses ravisseurs, 4 ans après son enlèvement le 19 février 2018.