Turquie

Comme dans beaucoup de pays musulmans, la minorité chrétienne est confrontée à une radicalisation de l’islam.

Turquie

Contexte

La Turquie est à cheval sur deux continents, l’Europe et l’Asie et elle cultive des liens à la fois avec le monde occidental et le Moyen-Orient. L’influence de la culture turque est grande dans plusieurs pays d’Asie Centrale (Azerbaïdjan, Turkménistan, Ouzbékistan, Kazakhstan, Kirghizistan) et le pays entend jouer un rôle diplomatique prépondérant dans le monde arabe.

L’Europe a sévèrement critiqué la Turquie sur des sujets comme la liberté des médias, la question des Droits de l’Homme et la liberté de religion.

Bien que la Turquie soit un État laïc, les chrétiens sont discriminés par la loi. Après avoir été premier Ministre, M. Recep Tayyip Erdogan a été élu à la présidence en 2014. Depuis qu’il est au pouvoir ce pays traditionnellement laïc s’est mué ces dernières années en un Etat de plus en plus basé sur l'islam.

Source de persécution

En Turquie, la persécution s’explique surtout par l’extrémisme islamique et le nationalisme religieux. En Turquie, tous les chrétiens sont touchés par la persécution, aussi bien dans leur vie privée, familiale, sociale, ecclésiale que civile mais ils ne sont que très peu victimes d’actes violents.

Dans certaines parties du pays, les réunions chrétiennes en groupe de maison sont déconseillées par crainte des extrémistes musulmans. La conversion de l’islam au christianisme est considérée comme une honte et une « d’insulte à l’identité turque » - ce qui est un délit grave. Dans les médias, les chrétiens sont présentés de façon négative.

Information sur la minorité chrétienne

  • Les chrétiens appartiennent à l’Eglise arménienne, grecque-orthodoxe, syriaque-orthodoxe, chaldéenne-catholique ou aux petites communautés protestantes.
  • Seules l'Eglise arménienne et l’Eglise grecque-orthodoxe sont officiellement reconnues par le gouvernement.
  • Les chrétiens évangéliques peuvent se réunir pour le culte uniquement s’ils disposent d’une permission officielle.
  • Le nombre de chrétiens a augmenté ces dernières années avec l’arrivée de réfugiés irakiens et syriens.