En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Congo democratic republic of the flag icon 72
Dirigeant
Président Félix Tshisekedi
Population
89,5 millions
Nombre de Chrétiens
85,1 millions
Religion principale
Christianisme
Gouvernement
République démocratique
Taux de persécution
violence
16,1
vie ecclésiale
11,6
vie civile
9,4
vie sociale
11,2
vie familiale
7,9
vie privée
8,0
Congo (RDC)

La RDC est très majoritairement chrétienne mais des groupes armés islamistes persécutent violemment les chrétiens du Nord-Est et menacent la liberté de culte.

La République Démocratique du Congo entre cette année dans l’Index. La situation est très complexe, avec de nombreux groupes armés impliqués: certains soutiennent un programme islamique expansionniste. Les violences persistantes contre les chrétiens ont provoqué un fort déplacement de population et suscitent une grande inquiétude.

Situation des chrétiens

Les Forces Islamistes Alliées Démocratiques -Association Nationale pour la Libération de l’Ouganda (acronyme anglais: ADF-NALU) persécutent de façon extrêmement violente les chrétiens du Nord-Kivu (Est du pays). Au moins 460 chrétiens ont été tués par ce groupe djihadiste. Un exemple frappant est celui du révérend Batsemire Ngulongo Yesse, prêtre anglican et père de huit enfants : des membres de l’ADF armés de machettes l’assassinèrent le 29 janvier 20202 après qu’il eut refusé de se convertir à l’islam malgré leurs menaces. 35 autres chrétiens de quatre villages du district ouest de Beni ont été tués à l’issue de cette attaque.
Les églises sont souvent visées au cours de ces attaques. Ainsi, en novembre 2019, des combattants de l’ADF ont tué 12 personnes et mis le feu à l’église catholique du village de Mavete, près de Beni. Au total, plus de 100 églises ont été ciblées.
Autre conséquence des destructions causées par les forces de l’ADF: plus d’un millier de propriétés, échoppes, habitations appartenant à des chrétiens ont été pris pour cible. Des milliers de chrétiens se sont retrouvés contraints à se déplacer loin des zones de conflits.
Les atrocités commises génèrent de plus la pauvreté et de très nombreux problèmes sanitaires et psychologiques. L’ONU évoque de son côté des crimes de guerre.

Taux de persécution par domaine

Les violences dont les chrétiens sont victimes atteignent un niveau alarmant: croyants tués en raison de leur foi, kidnappés ou portés disparus et églises ciblées. Cette violence affecte lourdement la vie ecclésiale: des groupes armés vont jusqu’à surveiller les sermons des pasteurs. Certaines églises sont aussi confrontées à des complications administratives (notamment si elles sont suspectées d’être opposées au gouvernement), alors que le Ministère de la Justice n’a pas délivré de reconnaissance légale à de nouveaux groupes religieux depuis 2014. Les chrétiens qui prennent publiquement position contre la corruption, l’amassement des richesses et l’injustice encourent le risque d’être enlevés. Les perpétrateurs de violences contre les chrétiens sont rarement amenés devant la justice. Les organisations chrétiennes qui ont pu se montrer critique contre le régime sont surveillées par le gouvernement et leurs activités peuvent être entravées.

Géographie de la persécution

Les chrétiens sont confrontés à une forte opposition des militants islamiques du Nord-Kivu, dans la partie orientale du pays.

Histoire de l’Église dans le pays 

Les premiers missionnaires catholiques sont arrivés dès 1491. Mais l'objectif principal des colonisateurs étant la traite des esclaves, la mission chrétienne ne s’est développée dans l’ensemble du pays qu’au XIXème siècle: les catholiques à partir de 1865, puis les baptistes britanniques en 1878, des presbytériens américains en 1891, des pentecôtistes du Royaume-Uni en 1915, suivis par les mennonites.

Autres groupes religieux persécutés 

Bundu dia Kongo, Témoins de Jéhovah.

Faits de persécutions

Congo (RDC): les attaques islamistes se multiplient
Mardi 05 Octobre 2021

Septembre 2021- Depuis le mois de mai 2021, ce sont en tout 750 personnes, en majorité des chrétiens, qui ont été assassinées par des rebelles islamistes

Congo (RDC): une prière sans compromis face à la violence
Mardi 06 Juillet 2021

Juin 2021- une bombe explose dans une église catholique de la ville de Beni en RDC faisant 2 blessés.

RDC: en novembre, au moins 47 chrétiens tués au Nord-Kivu
Jeudi 28 Novembre 2019

Sur le mois de novembre, 10 attaques contre les chrétiens alors que les ADF veulent instaurer un califat.