En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of indonesia
Dirigeant
Président Joko Widodo
Population
260,6 millions
Nombre de Chrétiens
36 millions
Religion principale
Islam
Gouvernement
République
Taux de persécution
violence
6,9
vie ecclésiale
9,3
vie civile
10,0
vie sociale
11,5
vie familiale
11,0
vie privée
10,3
Indonésie

Le nouveau président a promis plus de libertés pour les minorités religieuses.

Contexte

Des vétérans du groupe État Islamique ayant combattu au Moyen-Orient reviennent en Indonésie et l’on craint leur influence dans la société.

Très diversifié, le plus grand pays musulman du monde affichait encore dernièrement un islam tolérant et offrait un certain espace aux autres minorités. Les citoyens montrent un agacement pour les mouvements corrompus.

Certains signes sont cependant encourageants : les adeptes des croyances indigènes traditionnelles sont aujourd’hui libres et ne doivent plus, sur leur carte d’identité, choisir l’une des 6 religions officiellement reconnues. Malgré ces avancées, les chrétiens font face à des difficultés pour enregistrer légalement les églises et subissent des attaques violentes de la part d’extrémistes islamiques.

Situation des chrétiens

Les chrétiens des églises reconnues officiellement bénéficient de la liberté de culte mais pas de la liberté d’expression.

Dans les grandes villes comme Jakarta et Surabaya, les chrétiens sont plutôt libres et peuvent offrir une éducation chrétienne à leurs enfants. Dans les régions où ils sont minoritaires, les enfants de familles chrétiennes sont régulièrement discriminés et mis au ban.

Les chrétiens d’arrière-plan musulman font face à de nombreuses pressions. Beaucoup évitent de dévoiler leur foi et peuvent se retrouver isolés.

Exemples de persécution

20 octobre 2017 - La commémoration des 500 ans de la Réforme, qui devait se tenir au stade Kridosono à Yogyakarta, a été annulée par le gouvernement local, sous prétexte de « préserver l’harmonie religieuse ».

8 mai 2017 - L’ex-gouverneur chrétien de Jakarta, Basuki Tjahaja Purnama (plus connu sous le nom d’Ahok), a été condamné à deux ans de prison ferme, inculpé pour blasphème.

13 novembre 2016 - La petite Intan (2 ans) a succombé à ses brûlures et trois autres enfants de 2 à 5 ans ont été grièvement brûlés par un cocktail Molotov lancé dans la cour de l’église où ils jouaient, à Samarinda (Bornéo).

Faits de persécutions

Attentat meurtrier contre 3 églises en Indonésie
Lundi 14 Mai 2018

Le 13 mai 2018 : les chrétiens ont encore été violemment ciblés dans trois églises indonésiennes de la province de Java-Est à Surabaya. On déplore au moins 11 morts et plusieurs dizaines de blessés.