En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of iraq
Dirigeant
Président Barham Salih
Population
40,4 millions
Nombre de Chrétiens
202 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
Démocratie parlementaire
Taux de persécution
violence
5,6
vie ecclésiale
13,6
vie civile
14,5
vie sociale
13,9
vie familiale
14,6
vie privée
14,0
Irak

Beaucoup de chrétiens irakiens se remettent à peine des violences qu'ils ont subies de la part de Daech au Nord de l'Irak.

Malgré la défaite de Daech en 2017, la situation sécuritaire reste tendue. Les rivalités confessionnelles entre chiites et sunnites qui se manifestent sur le plan politique, au sein de la coalition au pouvoir aussi bien que dans les violences qui éclatent dans la rue entre milices. Le pays est également miné par la corruption et les droits des citoyens n’y sont absolument pas respectés.

Situation des chrétiens

En Irak, les chrétiens sont principalement issus des églises historiques. Les plus nombreux sont les chaldéens, suivis des catholiques (occidentaux et orientaux) et des protestants.

Toutes les dénominations chrétiennes sont fortement touchées par la persécution exercée par les extrémistes islamiques et les autorités. Les chrétiens sont discriminés et généralement, ne portent plus de symboles chrétiens de peur de s’attirer des ennuis aux points de contrôle, à l’université, sur leur lieu de travail ou dans les bâtiments publics. Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont les plus menacés, ils gardent leur foi secrète sous peine de représailles de la part de leur famille, de leur clan et de la société. Ils n’osent parler de leur foi de peur de tomber sous le coup de la loi sur le blasphème.

Le christianisme est présent en Irak dès les tout premiers temps de l’Église. Au début du XXe siècle, la communauté chrétienne représentait 30 % de la population mais par la suite, ils ont été nombreux à quitter le pays à cause des persécutions et des guerres.

Taux de persécution par domaine

La menace de l’oppression islamique reste très présente, d’autant plus que des milliers de combattants de Daech en fuite se sont fondus dans la population civile, renforçant le sentiment d’insécurité des chrétiens. Les déclarations offensantes des dirigeants chiites et des autorités à l’égard des chrétiens poussent ceux-ci à émigrer.

Recommandations politiques

Portes Ouvertes appelle à ce que les engagements bilatéraux et multilatéraux pour l’aide humanitaire et de développement en Irak intègrent en toute transparence les acteurs confessionnels locaux, pour un impact adapté et local, avec un objectif de 5 % minimum d’ici 2022.

Autres groupes religieux persécutés

Yézidis, kakaï, sabéens-mandéens, bahaïs.