Irak

Les territoires repris à l’organisation État Islamique et les efforts entrepris pour reconquérir la ville de Mossoul font renaître l’espoir pour la communauté chrétienne réfugiée au Kurdistan. Mais l’insécurité ambiante freine leur retour chez eux.

irak

Contexte

L’Irak souffre depuis des années d’une situation conflictuelle et d’instabilité, sous un gouvernement incapable d’appliquer les lois et de garantir la sécurité. La structure de la société irakienne s’en trouve fragilisée.

Le pays est divisé en deux parties: la région kurde semi-autonome dans le Nord et la partie arabe dans le reste du pays, chacune ayant sa propre langue et sa propre culture. Les ressources pétrolières de l‘Irak se trouvent à la limite de ces deux régions, près de Kirkouk et Mossoul.

Les chrétiens sont pris dans le feu croisé de deux enjeux différents: l’autonomie du Kurdistan et le nettoyage religieux de l’Irak par les groupes terroristes islamiques qui imposent une version stricte de la charia. La majorité des réfugiés vit au Kurdistan.

Les territoires repris à l’organisation État Islamique et les efforts entrepris pour reconquérir la ville de Mossoul ne signifient pas que les réfugiés chrétiens reviendront chez eux. Beaucoup se posent la question d’un départ définitif du pays face à une population qui les rejette.

Sources de persécution

L’extrémisme islamique est la principale source de persécution contre les chrétiens en Irak. La violence reste forte mais les faits violents ont diminué cette année du fait que la plupart des chrétiens ont fui les zones contrôlées par le groupe État islamique.

Situation des chrétiens

Les chrétiens vivent dans ce pays depuis 2000 ans, mais aujourd’hui, ils sont en voie d’extinction.

Les églises traditionnelles forment 95% de toutes les églises en Irak. Un tiers sont des églises orthodoxes (y compris l’Église Assyrienne d’Orient) et deux tiers des églises catholiques chaldéennes ou syriennes. Il existe aussi une église arménienne.

Les chrétiens issus d’un arrière-plan musulman souffrent d’une extrême persécution de la part de leur famille premièrement, mais aussi de toutes les composantes de la société.

Exemples de persécution

12 février 2016 - Des groupes armés ont attaqué les maisons des chrétiens à Bagdad. Plus de 4 000 chrétiens ont été expulsés de leur domicile.

Mars 2016 - L’organisation État Islamique a prélevé du sang et des organes sur plus de 180 «infidèles», chrétiens ou autres prisonniers, à Kyzyl-Kiya, près de Mossoul, afin de soigner ses combattants blessés ou de vendre les organes prélevés.

13 mars 2016 - À Mossoul, des centaines de livres chrétiens ont été brûlés par des djihadistes du groupe État Islamique.