En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of mali
Dirigeant
Président Ibrahim Boubacar Keïta
Population
19,1 millions
Nombre de Chrétiens
425 000
Religion principale
Islam
Gouvernement
République
Taux de persécution
violence
15,4
vie ecclésiale
9,9
vie civile
9,2
vie sociale
11,5
vie familiale
10,1
vie privée
11,4
Mali

Les chrétiens du Nord du Mali ont été déplacés par les violences menées par les islamistes. Ceux qui y sont retournés vivent sous protection policière.

Suite à l’intervention militaire française de 2013, la menace directe des islamistes a été repoussée mais depuis, l’autorité du gouvernement malien n’a pas été complètement restaurée. En 2015, les rebelles touaregs ont finalement accepté un accord de paix avec le gouvernement qui a accédé à leurs demandes ; malgré cela, la stabilité du Mali est toujours très fragile.

Situation des chrétiens

La majorité des chrétiens sont catholiques romains. Ils vivent principalement dans le Sud du pays mais certaines communautés ont été menacées par les activités des islamistes radicaux dans le Nord du Mali.

Quand les islamistes ont pris le contrôle du Nord en 2012, ils ont brûlé les églises et chassé les chrétiens, faisant des milliers de déplacés qui souffrent encore aujourd’hui. Ceux qui sont retournés chez eux vivent sous la protection de la police. Ceux qui pratiquent leur foi ouvertement risquent d’être attaqués, les missionnaires peuvent être enlevés par les djihadistes et les chrétiens d’arrière-plan musulman sont sévèrement persécutés.

Le christianisme est arrivé au Mali en 1895 avec les « pères blancs », une mission catholique, mais il s’est développé très lentement. En 1936 le premier prêtre africain a été ordonné et en 1962 le premier évêque malien consacré. Le protestantisme est arrivé en 1919.

Exemples de persécution

Juin 2018 - Enlevés au Burkina Faso, le pasteur Pierre Boena et sa famille sont détenus au Mali dans un camp d’AQMI (Al-Qaïda au Maghreb Islamique). Le 3 juin, le pasteur a été kidnappé chez lui, près de Soum, avec son fils, sa belle-fille et 2 petites filles ainsi qu’une fidèle de l’assemblée et ses 2 filles. Le 7 juin, la libération des otages était annoncée, mais l’information a été ensuite démentie. Les ravisseurs exigent une rançon de l’église et la conversion du pasteur à l’islam.

Janvier 2018 – Presqu’un an après l’enlèvement d’une religieuse colombienne kidnappée dans le Sud du Mali, une vidéo sur elle est diffusée sur internet. Sœur Gloria Cecilia Narvaez Argoti, des Sœurs Franciscaines de Marie Immaculée, a été enlevée le 8 février 2017 à Karangasso.

Évolution de la persécution depuis 5 ans

Au regard des cinq dernières années, la persécution touche tous les domaines de la vie des chrétiens maliens d’une manière significative. Le niveau de violence, qui a très fortement augmenté, souligne que les chrétiens sont en grand danger.