En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Voir notre utilisation des cookies. En savoir plus
Retour à la carte Retour à la liste
Flag of myanmar
Dirigeant
Président Myint Swe (par interim)
Population
55,3 millions
Nombre de Chrétiens
4,4 millions
Religion principale
Bouddhisme
Gouvernement
République parlementaire
Taux de persécution
violence
14,8
vie ecclésiale
13,1
vie civile
13,4
vie sociale
13,8
vie familiale
11,5
vie privée
12,4
Myanmar

Les chrétiens appartenant aux minorités ethniques sont les plus vulnérables et beaucoup d'églises ont été fermées dans l’État de Wa.

Le Myanmar est le théâtre de la plus longue guerre civile au monde. Cette guerre est concentrée dans les États riches en matières premières comme le jade et le bois, qui comptent aussi une majorité chrétienne. Les chrétiens sont donc particulièrement visés par les persécutions des groupes d’insur­gés et de l’armée depuis de nombreuses années. Le coup d’État militaire, qui a eu lieu en février 2021, n’a fait qu’exacerber cette situation.

Situation des chrétiens

La plupart des chrétiens font partie des minorités ethniques, comme les Kachin, les Chin, les Karen et les Shan. Ils sont délaissés par le gouvernement, souvent extrêmement pauvres, discriminés et analphabètes.

Même dans les États majoritairement chrétiens comme Kachin, Karen ou Shan, les églises historiques sont attaquées. En raison des combats entre l’armée et les rebelles dans cette région, plus de 100 000 chrétiens vivent dans des camps de déplacés sans nourriture et sans soin. Les chrétiens d’arrière-plan musulman, bouddhiste ou tribal sont persécutés par leur famille et leur communauté. Exclus, on leur interdit l’accès aux services de base comme l’accès à l’eau. Il arrive que des moines bouddhistes envahissent la propriété d’une église pour y installer leur temple.

Taux de persécution par domaine

La pression se maintient à un niveau très élevé dans tous les domaines de vie. Elle est alimentée par une promotion du bouddhisme excluant les minorités religieuses et par la guerre, peu médiatisée, dans les États Kachin, Chin, Shan et Karen, majoritairement chrétiens. La violence contre les chrétiens continue de s’accentuer, prenant la forme de détentions, d’attaques contre leurs habitations, de viols ou de harcèlements sexuels.

Géographie de la persécution

Les chrétiens de l’État Kachin, au Nord du pays, vivent dans des conditions extrêmement difficiles, alors que la guerre continue. Les combats se poursuivent aussi dans les États voisins Shan et Karen, situés à l’Est de Myanmar, ainsi que dans l’État Chin à l’Ouest, où l’on trouve une forte présence chrétienne.

Histoire de l'Église dans le pays

C’est en 1554 que le christianisme a été introduit en Birmanie par des missionnaires catholiques. Le protestantisme est arrivé à son tour dans la première partie du XIXe siècle, sous l’influence britannique. En 1966, le gouvernement a chassé tous les missionnaires étrangers.

Autres groupes religieux persécutés

Rohingyas et musulmans en général.

Faits de persécutions

Myanmar: une église incendiée par l'armée
Mardi 28 Juin 2022

Juin 2022- l'armée a incendié l'église de la ville de Thanthlang, dans l'État Chin.

Myanmar: Un pasteur et sa famille ont tout perdu
Lundi 09 Mai 2022

Au Myanmar, le pasteur Kaung et sa famille ont perdu leur maison et tous leurs biens, réduits en cendres par un pilonnage de l'armée.

Myanmar: l'armée continue de s'en prendre aux églises
Samedi 16 Octobre 2021

Octobre 2021- Au Myanmar, l'armée attaque intentionnellement les églises.