S'il y a une chose que nos frères et sœurs persécutés nous ont apprise, c'est ceci: «Dans les moments de difficultés ou d'obscurité, la lumière de Dieu en nous peut souvent briller plus fort.» C'est pourquoi en tant qu'équipe, nous prions pour vous qui nous soutenez et qui êtes soumis aux restrictions sociales en raison du coronavirus.

Qu'en est-il des chrétiens persécutés? Pendant cette période d'épidémie, leur situation va probablement s'aggraver. Bien que nous soyons encore en train d'évaluer l'impact total, qui variera d'un pays à l'autre, nous savons que les pénuries d'approvisionnement et les ralentissements économiques compliqueront sans aucun doute la vie des chrétiens dans les endroits les plus difficiles du monde.

En temps normal, ils sont déjà confrontés aux difficultés et aux dangers des milices, des extrémistes ou des gouvernements hostiles. Ils sont souvent considérés comme des citoyens de seconde classe, des traîtres ou des infidèles.

Risque de discrimination

L'expérience nous montre qu'ils auront moins ou pas du tout le droit de se défendre auprès de la police ou des fonctionnaires, qu'ils auront moins accès à des prestations de base comme les fournitures médicales et qu'ils seront davantage victimes de discrimination lorsqu'ils recevront une aide d'urgence ou des services humanitaires. Nous l'avons déjà constaté lors de catastrophes humanitaires ou de déplacements de populations. 

Mais peu importe la difficulté ou la complexité de ce scénario: grâce à votre soutien, nous continuons à aider nos frères et soeurs sur le terrain. Nous continuons à apporter des bibles, des formations de disciples, des secours d'urgence, une assistance médicale, des soins aux traumatismes et plus encore aux chrétiens persécutés pendant la pandémie de coronavirus. C'est ce que nous faisons depuis 60 ans et c'est ce que nous continuerons à faire avec l'aide de Dieu.