Le 22 avril, A. a été acquitté par un tribunal d'Arabie Saoudite de l'un des 3 chefs d'accusation qui pesaient contre lui. Il comparaissait pour vol. 

Encore 2 procédures en cours

Lors de l'audition, une première dispute a éclaté entre les juges et les avocats de l'accusation, suivie d'une seconde dispute entre les avocats eux-mêmes. Excédé, le juge a décrété qu'il n'y avait pas assez de preuves et il a acquitté A.

Même si A. se réjouit de cette première victoire, il doit encore répondre de 2 chefs d'accusation: il est accusé d'essayer de convertir des musulmans au christianisme et d'avoir aidé sa sœur à quitter le pays sans le consentement de son mari.

Persécuté par sa famille...

A. a toujours vécu en Arabie Saoudite, il est marié et il a un enfant. Ancien musulman, il s'est converti au christianisme tout comme sa sœur. Leur famille élargie n'a pas accepté leur décision et les persécute. Le mari de sa sœur était tellement violent que A. a aidé celle-ci à fuir le pays avec ses enfants. Depuis, son beau-frère ne cesse de proférer des menaces à l'encontre de la femme de A. et de son fils. Cet acquittement est un soulagement pour A.: s'il avait été incarcéré, son beau-frère aurait eu les mains libres pour mettre à exécution ses menaces. L'accusation de vol était déjà une tentative de sa famille pour se venger de lui.

...et par l'État 

Depuis sa conversion, A. a déjà été condamné à plusieurs reprises à des peines de prison et il a également été plusieurs fois fouetté par les autorités. L’Arabie Saoudite est le cœur de l'islam sunnite, l’un des pays les plus fermés à la foi chrétienne et l'un des rares où les bâtiments d'églises sont interdits. Toute expression d'une religion autre que l'islam y est prohibée et l'accès à La Mecque est interdit à tout non-musulman. Fortement persécutés par leurs familles et les autorités, parfois au péril de leur vie, les chrétiens d'origine musulmane tels que A. préfèrent cacher leur foi. Source (MEC)