«Le Royaume-Uni veut mettre sur pied une coalition internationale pour lutter contre la persécution des chrétiens dans le monde.» La déclaration a été faite officiellement par le ministre des Affaires étrangères britannique, Jeremy Hunt, le 30 janvier, à Londres.

Le 26 décembre, M. Hunt avait annoncé la mise en place d'une étude indépendante sur la persécution des chrétiens et sur les mesures prises par le gouvernement britannique à l'échelle mondiale pour y faire face. Il a demandé à l'évêque de Truro, Philip Mounstephen, de présider cette étude.

Le ministre des Affaires étrangères a déclaré qu'il voulait le faire «non seulement parce que la liberté de culte est un droit humain fondamental, mais aussi parce qu'elle est la ligne invisible entre sociétés ouvertes et sociétés fermées.»

Il a ajouté:

«Nous pensons parfois que les droits des chrétiens concernent les personnes riches. Ce n'est pas le cas. Les personnes qui souffrent sont parmi les plus pauvres de la planète.» 

Selon lui, 80% des personnes victimes de persécutions religieuses sont des chrétiens, vivant pour la plupart dans l'hémisphère Sud.