Afghanistan

Dans un pays où l’appartenance à la tribu ou à la famille est primordiale, les chrétiens, considérés comme des traîtres, subissent une très forte pression pour qu’ils renient leur foi.

Afghanistan

Contexte

L’Afghanistan est situé dans une région instable depuis des siècles. Plus de 10 ans après la chute des Talibans suite à l’intervention dans le pays de forces internationales, la situation reste dramatique. Il n’existe aucune liberté religieuse pour la petite communauté chrétienne. Un Afghan est automatiquement déclaré musulman à la naissance. La conversion au christianisme est impensable dans la société, les chrétiens d’origine musulmane doivent garder leur foi secrète. Si la foi chrétienne d’un Afghan est découverte, ses enfants seront confiés à la garde d’un couple musulman. Dans la plupart des cas, les enfants subiront une humiliation par cette famille d’accueil et devront obligatoirement assister aux cours dispensés par une école coranique. Le conjoint sera incité à divorcer. Il est également possible qu’un chrétien afghan soit envoyé à l’hôpital psychiatrique. Les parents et les enfants chrétiens sont obligés de mener une double vie et doivent être excessivement prudents. Étant vus comme des traîtres, leur lieu de vie et leurs activités peuvent être ciblés. Être chrétien peut s’avérer très dangereux et expose au crime d’honneur. Le christianisme est assimilé à l’Occident et donc perçu comme hostile à la culture afghane et à l’islam.

Sources de persécution

En Afghanistan, la persécution est tout d’abord le fait de l’extrémisme islamique. Viennent ensuite les rivalités ethniques, les systèmes de corruption et la criminalité.

Situation des chrétiens

Il n’existe plus une seule église officielle, pas même pour les chrétiens ou les visiteurs étrangers. Il est illégal de professer une autre foi que l’islam.

L’Église afghane est entièrement clandestine. Les baptêmes sont considérés comme des délits passibles de la peine capitale.

Tous les chrétiens afghans sont d’arrière-plan musulman. Si on découvre leur conversion, ils subissent un interrogatoire musclé de la part des autorités, des Talibans ou de l’organisation État Islamique.